Eclaircir les ténèbres, NICOLAS BOUCHARD.

21.6.18


A propos :

Pages : 408.
Snag Fiction.
Prix : 17,90
Date de sortie : 7 juin 2018

Synopsis :  

1640. Une Province a disparu. Il semble que l'enfer se soit abattu sur la paisible vallée d'Ouraos, territoire enchanté du Jura et berceau de la princesse Sophronia. Les étoiles ont pâli, une brume verdâtre se glisse partout. Les habitants, terrifiés, se cloîtrent chez eux. On y a vu Frigg, une ancienne déesse païenne accompagnée d'une armée de monstres...
Recrutés dans le Paris misérable et grouillant du XVIIe siècle par le cardinal de Richelieu, quatre hommes sont désignés pour lutter contre les puissances des ténèbres : fantassin, mousquetaire, artilleur et lansquenet. Mais le Cardinal leur adjoint un cinquième comparse en la personne du brillant philosophe et ancien mercenaire René Descartes.
Son objectif : soumettre la sorcellerie à la loi de la raison, et au final, éclaircir les ténèbres.
Un roman à la croisée des chemins, entre aventures, sorcellerie et roman historique.

Mon avis :

Bonjour, bonjour ! 

Avant de commencer cette chronique je tiens à remercier les éditions Sang fiction pour l'envoi de ce roman.

Aujourd’hui je viens pour vous parler du roman “Éclaircir les ténèbres” de Nicolas Bouchard publié chez Snag Fiction, une nouvelle maison d’édition bien prometteuse ! 😁 

C’est l’histoire de la vallée d’Ouranos qui se retrouve sous l’emprise d’une mystérieuse force... les habitants sont effrayés et se terrent chez eux. Et d’autres vont essayer de découvrir ce qu’il se passe.

Je vous avoue, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire... on se retrouve dans une époque à laquelle je ne connais rien et qui ne m’intéresse pas spécialement au départ et On rencontre plein de personnages en quelques pages... ce qui a rendu le début de ma lecture un peu compliquée.

Un autre point qui ne m’a pas spécialement plu : la religion. C’est un sujet qui me fait un peu peur... vous savez le diable qui prend possession de personne et la religion qui est là pour purifié tout ça etc.. Ça me fait froid dans le dos. Même si le livre n’est pas consacré à seulement ça, c’est un point qui ne m’a pas convaincue.

Mais ensuite mon ressenti s’est amélioré quand on découvre le personnage de Sophronia, une jeune guérisseuse, un personnage que j’ai beaucoup apprécié. 
Elle apporte la magie dans l’histoire et j’ai trouvé que ça ajoutait un peu de lumière a l’ambiance un peu sombre que l’on retrouve à travers les premiers chapitres. 

Sophronia, comme je l’ai dit avant, apporte la magie et a rendue, pour moi, le reste de l’histoire vraiment intéressante et m’a permis d’apprécier, au final, ma lecture.

En conclusion, ce fut un bon premier tome avec de la magie même s’il n’a pas entièrement réussi à me convaincre. 
Si vous aimez les ambiances un peu sombre et/ou l’époque de Descartes (1640) et la magie : ce livre est fait pour vous ! 😘


Ma note : 5/5
Love, chaton et paillettes roses.
Eléonore.



16 commentaires:

  1. Le livre semble sympa mais le côté religion me fait un peu peur également.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que ça m'a un peu refroidie

      Supprimer
  2. oh super ça dis donc !

    RépondreSupprimer
  3. Mouais, je suis aussi vite mal à l'aise vis-à-vis de certains aspects de la religion quand ils sont abordés dans les bouquins (genre quand on voit qu'il y a clairement un message religieux et que c'est pas juste utilisé pour le contexte). Du coup, ta chronique me donne pas spécialement envie ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahaha je comprend totalement ce que tu dis ici ! :-)

      Supprimer
  4. Hé bah ça me tente biiien ! Curieuse de voir ce qu'un tel mélange pourrait donner ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ahhh j'espère que si tu le lis tu aimeras :-)

      Supprimer
  5. Ça m'a l'air assez particulier et j'avoue que le côté religieux ne me tente pas vraiment!

    RépondreSupprimer
  6. L'époque, l'endroit, et l'aspect religieux ne me m'intéresse pas particulièrement donc je pense passer mon chemin pour celui là :)

    RépondreSupprimer
  7. Je ne connaissais pas du tout mais je suis curieuse, je me le note dans ma WL!

    RépondreSupprimer