Les aventures de Charlotte Holmes, BRITANNY CAVALLARO

11.12.17


A propos :

Lu en français.
Pages : 284.
Prix : 15,90€ 
Maison d’édition : Pocket Jeunesse.
Terminé le (sorry I can’t remember)

Synopsis :  

Jamie Watson, arrière-petit-fils du Docteur Watson, ne voulait pas cette bourse pour Sherringford, un collège chic de la côte Est des Etats-Unis....et encore moins y croiser Charlotte Holmes. L'arrière-petite-fille de Sherlock a hérité du célèbre détective non seulement son génie mais aussi son tempérament explosif. Mieux vaut, dit-on, l'admirer de loin...
Quand un étudiant meurt dans des circonstances dignes des plus terrifiantes histoires de Sherlock, Jamie et Charlotte sont les premiers accusés. Victimes d'un coup monté, ils n'ont d'autre choix que faire équipe pour mener l'enquête....


Mon avis :


J’ai lu ce roman en plusieurs semaines, en alternance avec d’autres. (D’ailleurs je ne sais pas pourquoi j’ai fais ça, je fais des choses bizarres des fois)

J’avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire (sûrement dû au fait que je ne lisais pas QUE ce livre).
On retrouve ici le personnages Holmes qui est en fait une descendante de Arthur Conan Doyle (l’écrivain de Sherlock Holmes) et Watson, un ami/ennemi de la famille. Ils se retrouvent tous les deux au même pensionnat alors qu’ils ne se connaissaient que de nom avant cela. Et quelques jours après la rentrée, un élève est retrouvé mort et tous les accuse… Du coup, ils vont s’associer pour essayer de trouver le véritable coupable.

Les personnages de Homes et Watson m’ont parus un peu « distant » et je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher à eux. Mais j’ai bien aimé d’autres personnages plus « secondaires ».

L’enquête est vraiment bien menée, jusqu’à la fin je n’ai pas su QUI était le véritable coupable. J’ai eu des soupçons pour tous les personnages en fait, mais au final tout était démenti, j’ai bien aimé ce point.

J’avoue, cette histoire ne m’a pas passionnée autant que je l’aurai aimé… Je suivais les mots, sans vraiment m’inquiéter pour les personnages, sans vraiment être inquiète de la suite des évènements.
Il y a quelques moments qui m’ont plu, oui, mais pas au point de ma passionner réellement.

Cette lecture m’a un peu déçue, mais peut-être est-ce parce que je n’étais pas vraiment plongé dans ma lecture ?
En tout cas je n’ai pas détesté ce livre, on va dire qu’il m’a passé le temps, et je vais quand même lire le second tome.

Et si vous tentez j’espère qu’il vous plaira un peu plus qu’à moi !

Ma note : 2,5/5
Love, chaton et paillettes roses.
Eléonore.



Mon bilan de Montreuil (spoiler : c'était absolument génial !)

10.12.17

Salut tout le moooonde ! 

Il y a quelques temps je vous annonçais que je serai présente le samedi 2 et dimanche 3 dans cet article (vous pouvez cliquez sur le "cet article" pour le voir)
Comme convenu j'étais présente.
Voilà toute ma petite histoire.

Alors voilà, je viens de Belgique, donc j'ai du me lever très très tôt pour venir (environ 4h du matin), mais bon j'étais tellement excitée que ça ne me dérangeait pas. Je me suis préparée et tout ça, puis avec mes parents et ma soeur on est partis en voiture (un peu en retard sur le planning, mais c'est même pas étonnant).

Je vous avoue que j'étais hypeeer stressée ! J'avais trop peur de me retrouver seule et que personne veuille me voir. Bon en fait, je savais déjà que j'allais passer la journée avec Sarah parce qu'elle m'avait bien gentillement proposé de passer la journée avec moi (ça c'était avant de me connaitre, elle fera plus cette erreur l'année prochaine ahahaha!)
BREF, le voyage se passe tranquillement (j'avoue j'ai redormi un peu), arrivée à Paris j'envoie un message à Sarah pour lui demander de m'attendre devant le salon. (elle l'a fait bien gentillement)

Je retrouve Sarah, elle était déjà avec deux autres filles qui n'étaient autre queeee TATIANA ET PAULINE (cc les filles je vous aimes vous trois! (non c'est pour rire)) un peu timide j'arrive, je dis bonjour... et les photos de dingues commencent...
VOICI la première de la journée :

Vous pouvez apercevoir le masque que Sarah à sur le visage (défi que Tatiana lui avait donné)
(Sarah, moi, Pauline, Tatiana : les bests oui oui)

Voilà ! je me suis tout de suite sentie à l'aise avec ces filles que je ne connaissais absolument pas avant ! (enfin si sur Twitter mais pas VRAIMENT vous voyez)
La journée continue (enfin commence plutôt), on se balade un peu dans le salon, et oh direction le stand de la Collection R, Cat Clarke en dédicace. On fait la file pas trop longtemps et c'est notre tour, Tatiana ne savait même plus parler parce qu'elle était très émue de voir l'auteure (t'as vue Tati j'ai pas dis que c'était parce que tu savais pas parler anglais ehehe). Cat Clarke est très gentille, on a un peu discuté avec elle et elle nous a fait une petite dédicace personnalisée.
Ma photo avec Cat Clarke (no judgement sur ma tête de caca svp)

(je sais plus qui a prit la photo mais merciii!)

Bref, remises de nos émotions, nous partons vers de nouvelles aventures et on croise Sarah (l'autre Sarah hein, parce que Sarah elle nous a pas quittée, bref on se confond avec les deux Sarah)
Bon je sais plus si c'est à ce moment là qu'on a fait la photo mais je vous la met :-)

(Sarah, Sarah, Pauline, Tatiana et moi (encore les bests oui oui))
Ensuite j'étais invitée à une rencontre Casterman (merci à eux!) pour rencontrer Emily Barr, l'auteure de Flora Banks. L'auteure était très gentille et on a pu en apprendre plus sur son roman, sa manière d'écrire et aussi son prochain roman ! C'est là que j'ai rencontré Lisa et Marine, deux filles adorables ! 

(Marine, Lisa, moi)
Après cette chouette rencontre je suis retournée près des filles et ohhh elles étaient avec Marine (oui une autre olalala vous pourriez pas avoir des prénoms différents ahah!), une fille tout aussi adorable ! :) 

(Pauline (très jolie), Tatiana, moi, Marine et Sarah (sisi on la voit dans le coin regardez bien)


Ensuiiiite, je me souviens plus trop ce qu'on a fait en fait, on a traîné ensemble dans le salon, on a acheté des livres et voilààà ! Puis est venu l'heure pour Sarah de nous quitter puis ensuite Tatiana et Pauline de partir (mon coeur s'est brisé, pourquoi si vite ? :'( ) 
Voilà une partie de moi venait de partir, mais bon il me restait toujours Sarah (pas moyen de la fuir celle-là!) (Marine était partie faire dédicacer des livres pour les enfants de son école, adorable!)
On a continué a errer et puis on a croisé un chouette petit groupe ! (avec qui on a prit notre photo devant le stand Lumen qui était magnifique!) 

(Sarah, moi, Enora, Chimène, Marion, Julie, Lyne, Marine) 


Voilà ces filles sont juste incroyables elles aussi ! D'ailleurs Marion m'a convaincu d'acheter un album avec plein de dessins de chats trop mignon, je suis FAN ! ** 
J'ai aussi pu voir Léna et Nina, trop heureuse de les voir en vraies après des échanges sur Twitter et les blogs! 

(sorry c'est la qualité iPhone)

La journée s'est terminée, je suis rentrée à mon hôtel pour dormir (y'avais pas de chauffage c'était pas cool ça), bref tout ça on s'en fou ! 

C'est parti pour la DEUXIÈME JOURNÉE ! 

Pour bien commencer, j'étais invité au petit déjeuner des éditions Fleurus (merci à eux!) où j'ai pu rencontrer Vincent Villeminot et Anne Lanoë, deux auteurs très gentils, très différents avec qui on a pu parler de leurs bouquins ! Très intéressant ! 
Ici, j'ai pu rencontrer Joëlle, avec qui je me suis ensuite rendu au déjeuner Bookstagram (bon là on s'est perdue mais c'est pas grave on a eu le temps de prendre une photo) 


Au déjeuner, j'ai retrouvé Lyne et Julie ! Deux filles qui sont vraiment super gentilles avec qui on a beaucoup discuté et rigolé. 

encore une photo du déjeuner Bookstagram
                                       

Je devais retrouver Sarah mais au final je ne l'ai retrouvé qu'après le déjeuner (oui elle avait décidé de pas y aller sans m'avertir la méchante! en fait en y réfléchissant bien, je crois qu'elle me fuyait!) 
Bref, je l'ai retrouvé et là on a rencontré Julia, une fille aussi très adorable et gentille ! Avec qui on a passé le reste de la journée. 
On a fait la file pour faire dédicacer le livre Après Nous de Myra Eljundir avec Julia (et Sarah mais elle nous a abandonné parce qu'elle avait mal à son genoux la pauvre <3), l'auteure était vraiment adorable, et prenait bien le temps avec tout le monde ! 

(Juliaaa je me rend compte que j'ai pas de photo avec toi et pourtant on en a faites! donc si tu passes par ici, envoie les moi s'il te plaiiiit)

Voilà, ensuite je voulais faire dédicacer un exemplaire de Phobos de Victor Dixen, mais la file était beaucoup trop longue du coup je n'y ai pas été! 

Bon, ensuite je crois que c'est plus ou moins tout...
Je me rend compte que cet article parle presque que de mes rencontres... mais c'est ce qui a constitué mon salon du livre en fait!
(oui j'ai acheté des livres je vous met une photo à la fin de l'article) mais les rencontres ce sont juste des trucs incroyables. Je ne les avaient jamais rencontrées en vrai et pourtant j'ai eu l'impression que je les connaissais depuis toujours (coeur sur vous les filles).
Et franchement, j'ai tellement hâte d'y retourner pour toutes les revoir parce que voilà je les ADOREEEE !
Alors merci à vous toutes d'avoir fait mon salon du livre c'était incroyable <3 !

Petite mention particulière à mes parents qui m'ont ammenés à Paris pour l'événement : MERCIIII !
Deuxième mention particulière pour Sarah, qui a dû me supporter tout le week-end ! (coeur sur toi)

Et voilààà enfin le bilan (achats et goodies offerts) vous avez sûrement du le voir passer sur Twitter.

(oui j'ai craqué et alors ? Sarah c'est ta faute aussi)
Et voilà je vous laisse et à l'année prochaine!
(et désolée si j'ai oublié des gens j'ai rencontré tellement de personnes intéressantes et importantes ce week-end que j'ai du mal à me souvenir de tout <3)
Petit coeur sur Andréa avec qui j'ai pas de photo mais qui est adorable elle aussi ! <3








Des lendemains qui chantent, ANNE LANOË

7.12.17


A propos :

Lu en français.
Pages : 260.
Prix : 15,90€ 
Maison d’édition : Fleurus.
Terminé le (sorry I can’t remember)

Synopsis :  

Paris, septembre 1933, Dora Alekseivna Vassilieva, 18 ans, fille d’émigrés russes, rencontre Jean Doucet, drôle et hâbleur, alors qu’elle s’apprête à faire couper et à vendre ses cheveux chez un coiffeur perruquier de la rue saint-Honoré. Elle veut acheter un appareil photo et concrétiser son rêve : devenir photographe-reporter. Dora, dont la famille a été en partie ruinée par la Révolution russe, est contrainte par sa mère de se marier avec un lointain cousin fortuné Dimitri Vodianov, tuberculeux. Ce dernier, qui se sait très malade et probablement condamné, lui promet qu’il ne lui imposera rien. Il partira après leur mariage dans un sanatorium en Suisse. Le mariage est célébré en janvier 1934 et Dimitri part peu de temps après. Seule à Paris, Dora revoit Jean durant la manifestation du 6 février 1934. Ils parlent politique, photographie, journalisme et marchent toute la nuit dans Paris. 
Dora a le cœur déchiré entre Dimitri et Jean. Qui choisir dans cette tourmente, quand les ligues fascistes sèment la terreur, quand l’Europe sombre dans la haine et que le front populaire promet des lendemains qui chantent ?

Mon avis :


Tout d’abord je tiens à remercier les éditions Fleurus pour l’envoi de ce livre.

Je tiens à les remercier encore une fois car pour le salon de livre de Montreuil les éditions Fleurus ont invité quelques blogueurs à prendre le petit déjeuner avec Anna Lanoë l’auteure de ce roman et Vincent Villeminot l’auteur de Les pluies (dont je vous parle ici) et j’en faisait partie !
J’ai donc eu la chance de rencontrer l’auteur, qui était vraiment adorable, et qui nous a bien parlé de son livre, qui me l’a fait encore plus apprécié !

Voilà, voilà je commence et j’arrête de discuter :

J’avoue qu’en commençant ce roman je ne savais pas du tout à quoi m’attendre, mais dès les premières pages je me suis sentie « happée » dans la période de l’entre-deux-guerres accompagnée de Dora l’héroïne de ce roman.

Ce livre traite de plusieurs sujets importants pour moi : l’entre-deux-guerres, la photographie, le féminisme et l’amour.

Durant tout le roman on suit Dora une jeune femme qui aime l’indépendance à une période où les femmes n’en ont pas vraiment.
Anne Lanoë dans son livre a voulu mettre en avant une jeune fille qui se montre indépendante, qui se démarque et ne se laisse pas marcher sur les pieds. (J’A-DORE !) Dora va donc essayer de réaliser son rêve de devenir photographe, et grâce à son « aventure dans la photo » Anne Lanoë nous présente d’autres femmes qui se sont démarquées à l’époque. Des femmes dont on n’a pas assez entendu parler dans l’histoire (parce que oui ! les femmes aussi faisaient des choses bien à cette époque !)
J’ai trouvé ça très intéressant.

J’ai toujours bien aimé les histoires de « guerre », « avant-guerre », du coup l’ambiance du roman m’a vraiment plu ! Même si à certains moments c’était assez sombre, notamment lors de manifestations dans la rue etc…

L’histoire d’amour m’a beaucoup plu. ATTENTION c’est un triangle amoureux ! MAIS personnellement ça ne m’a absolument pas dérangé… d’ailleurs je l’ai même beaucoup aimé.
Les deux garçons ont tous les deux des points intéressants et Anne nous a elle-même dit qu’elle ne savait pas du tout avec qui Dora allait terminer.

Petit point sur le déjeuner Montreuil : Anne nous a expliqué qu’elle écrivait avec son cœur sans vraiment réfléchir, qu’elle ne savait pas où elle allait mais que c’était ça qu’elle aimait.
J’ai vraiment beaucoup aimé savoir ça, car c’est un peu la manière dont j’écris personnellement, que ce soit des mini-nouvelles, des textes que je garde pour moi ou même mes chroniques (ça se voit non ? ahha) enfin, voilà c’était un point que je voulais soulever.

En conclusion, si vous aimez les femmes indépendantes, la photographie, la période d’entre-deux-guerres ou encore les histoires d’amour, lisez ce livre ! Il m’a vraiment fait passer un bon moment !


Ma note : 4/5
Love, chaton et paillettes roses.
Eléonore.