Le je de trop, FRANCOIS BELLEY.

13.8.16


Lu en français.
Prix : 15€
Pages : 176.
Maison d’édition : L’écriveur.
Date de sortie : Mai 2016.
Terminé le 07-08-2016.

Synopsis : Pour la première fois en France, un internaute se voit infliger une peine d'un an ferme sans Internet.
Plongé jusqu'alors dans la grandeur du monde facile de l'accès - de l'accès au temps, de l'accès à la connaissance, de l'accès à l'autre, de l'accès à un "Moi" devenu roi -, Larry Jonnes se voit frappé du choc de la déconnexion. Loin du Cloud et des réseaux sociaux, ce game designer dans l'industrie du jeu vidéo découvre l'horreur d'une vie "sans" : l'horreur d'une vie devenue impossible sans son "@".


Mon avis : Le je de trop est roman incroyable. Avant toute chose, je tiens à dire que je trouve la couverture de ce livre très brouillon mais ça la rend magnifique.

Je dois dire que quand j’ai vu la couverture pour la première fois je m’attendais à un roman un peu plus « classique », un peu plus « sérieux », peut-être plus centré sur la politique. C’est donc pourquoi j’ai été agréablement surprise en lisant le résumé et en comprenant que ce livre ne parlerait pas du tout de ce à quoi je m’attendais (heureusement car je n’aime pas la politique ! ). 

J’ai trouvé ce roman vraiment très intéressant. On se met à la place de @LarryJ un accroc à la vie virtuelle de Twitter, Facebook, ect… Qui se voit priver du jour au lendemain de tous ses appareils reliés au Cloud, à internet. Disparue sa vie qui semblait « parfaite » sur les réseaux sociaux et bienvenus dans le monde réel !

Comme @LarryJ, nous nous rendons compte au fur-et-à-mesure de l’histoire à quel point nous sommes dépendant d’internet et de ses réseaux sociaux. On prend conscience que la vie sans tous nos appareils qui nous relient au monde virtuel serait difficile.
Au début du roman je me suis dit : « Bah, c’est quand même très fort exagéré » et puis petit à petit je me suis dit que, nous enfant de fin du XXe et début du XXIe siècle, qui avons toujours vécu avec ces technologies aurions difficile de survivre sans cette « magie » virtuelle.

Bon, c’est sûr, c’est quand même un peu exagéré pour faire vraiment prendre conscience de ce que ça serait, mais ça se rapproche quand même de la vérité. J’ai juste eu du mal avec le personnage de Larry qui je trouvais des fois vraiment trop « cinglé » mais je pense que c’est fait exprès pour exagérer la chose

 J’ai vraiment bien aimé ce roman, ça nous permet de réfléchir à tout ça, et comme je l’ai déjà dit plusieurs fois au-dessus ça nous fait prendre conscience de notre dépendance.

Je conseil ce livre à tous les utilisateurs d’internet, que vous soyez des accrocs ou des justes « passant », vous DEVEZ lire ce livre !


Ma note : 3,75/5
Love, chaton et paillettes roses.
Eléonore.

25 commentaires:

  1. Que cette couverture est laide ! xD
    L'idée est intéressante et d’après ta chronique plutôt bien réalisée. Pourquoi pas. je note :)

    RépondreSupprimer
  2. Ce roman a l'air vraiment intéressant ! Après, je ne sais pas si j'aurais plaisir à le lire, parce que je méprise profondément les réseaux sociaux (sauf livresques, évidemment), et je ne me considère pas comme dépendante d'Internet, donc je pense que je trouverais le personnage vraiment dans l'excès. ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'accord ! :)
      Oui sûrement mais ça peut toujours être une bonne lecture, on ne sait jamais :)

      Supprimer
  3. Ce livre a l'air intéressant mais je ne sais pas s'il me plairait personnellement : comme Julie je méprise les réseaux sociaux, et pour moi une vie sans eux est parfaitement possible... Donc je ne pense pas réussir à adhérer à l'histoire. ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas pour rien que vous êtes jumelles alors aha! :)

      Supprimer
  4. Je ne serais pas forcément allée vers ce livre, mais pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
  5. L'histoire a l'air intéressante, je ne connaissais pas ce livre avant de lire ta chronique. Je tenterais bien le coup un de ces jours ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! :) J'espère que tu auras l'occasion de le découvrir :)

      Supprimer
  6. Bonjour
    Je suis loin de la fin du XXeme et je ne suis pas du XXIeme, vous dire si je suis vieux et en plus je dis bonjour...
    Le livre n'a pas l'air bien mais il est bien
    Il n'y a pas que @larry dans le livre mais d'autres personnages pour qui le manque est pressant
    Alors si le trait est gros par moment le récit qui se passe dans 6 ans peut tout à fait être crédible puisqu'il l'est déjà en grande partie (et puis tout va si vite ma pauvre dame) j'ai beaucoup d'exemples autour de moi. Je vous conseille qa lecture car si vous n'êtes pas comme ça tellement d'autres le sont ca vous permettra de "ressentir". On me regardait comme un extra terrestre avec mes Palm mes premiers Nokia. Si vous saviez le nombre de fois où j'entendais :regarde le moi ca ne m'arrivera jamais, etc.
    Bonne lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous avez tout à fait raison ! :)

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  7. Un livre qui a l'air bien intéressant, surtout qu'il touche à un sujet qui nous parle tout particulièrement!! C'est vrai que maintenant internet est partout (même au travail, ou n'importe quoi, tout marche avec les ordinateurs et internet)donc ça peut être intéressant de savoir comment vivre sans ... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement l'histoire du livre :) et tu as raison c'est intéressant ! ��

      Supprimer
  8. J'ai vraiment très envie de découvrir ce roman, il m'intrigue! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aras l'occasion de le découvrir dans ce cas! :)

      Supprimer
  9. Le thème est super intéressant. Je pense quand même avoir pas mal de recul par rapport aux réseaux sociaux et autre, mais c'est un sujet qui m'intéresse quand même. Je me le note

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super ! :) ça peut toujours être intéressant :)

      Supprimer
  10. Pour celles et ceux qui sont intéressés par cet ouvrage, " le je de trop " est disponible directement depuis le site de L'écriveur : http://lecriveur.fr A lire également en ligne, le manifeste de notre maison d'édition qui distingue " l'écriveur " de l'écrivain. Bonne lecture. Et à bientôt dans la vie en vrai,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre résiste même à amazon ! :)

      Supprimer
  11. J'aime bien l'idée ! Merci pour la découverte!

    RépondreSupprimer
  12. Ah ton roman me tente bien , j'aime assez ce genre d'histoires ! je note dans mon carnet !
    bisous et merci
    nelly

    RépondreSupprimer