Alex Verus : Destinée, BENEDICT JACKA.

21.7.18



A propos :

Pages : 440.
Anne Carrière.
Prix : 20,00
Date de sortie : 1 juin 2018

Synopsis : 


Alex Verus vit à Londres et il est devin. Il peut voir le futur comme un faisceau de probabilités. Pour le communs des mortels, c’est un don impressionnant mais, pour les autres mages, c’est le bas de l’échelle des arts occultes. Après que son apprentissage a viré au cauchemar, Alex a tourné le dos à la confrérie. Trop de rivalités, de secrets, de complots, trop de morts aussi… Sa seule ambition est de mener une existence sans histoires, caché dans sa boutique d’accessoires pour magiciens amateurs. En catimini, il continue à fournir du matériel plus précieux à de vrais mages, tout en sachant qu’il court le risque de se retrouver mêlé à des luttes dangereuses.
Quand une relique puissante échoue entre ses mains, il se retrouve la proie des forces auxquelles il avait essayé d’échapper, obligé de choisir son camp pour une bataille qui le dépasse.
Voir l’avenir n’est pas toujours drôle, surtout quand le sien semble à ce point compromis.


Mon avis :

Hello tout le monde ! 

Aujourd’hui je vous retrouve pour vous parler du tome 1 de “Alex Verus” : destinée, de Benedict Jacka et publié aux éditions Anne Carrière

Avant de commencer cette chronique je tiens à remercier l’auteur et la maison d’édition pour l’envoi de ce roman. 

Au premier abord, je ne m’étais pas spécialement arrêté sur ce premier tome car la couverture ne me plaisait pas plus que ça… (oui désolée, vous commencez à me connaître non ?)
Mais quand on m’a proposé cette lecture je me suis attardée sur le résumé et je me suis dit que ça avait l’air pas mal du tout ! 
Je ne me suis pas trompée, j’ai beaucoup aimé ! 😁

Je vais d’abord commencé par ce qui m’a un peu moins plût : le nombre de personnages... je ne sais pas si c’est moi qui ai un problème, mais j’ai trouvé qu’il y avait vraiment beaucoup de personnages et quand on en parlait j’étais “C’est qui déjà lui ?”, bref, il m’a fallu un petit temps avant de me souvenir de tous les personnages. 

Ce que j’ai beaucoup aimé en revanche, c’est que l’histoire commence directement ! Dans la plupart des romans il faut un petit temps avant d’être plongés dans l’histoire, et bien ici non, on est directement lancés et on ne s’ennuie pas ! Effectivement, les actions s’enchaînent, et on n’a pas le temps de se reposer (comme nos personnages principaux) jusqu’à la fin de ce premier tome. 

D’ailleurs, on parle de premier tome, car il y a une suite dans les aventures de Alex Verus mais ce premier tome a une fin, ça ne se termine pas en cliffhanger de folie. Je trouve ça plutôt bien.

J’ai beaucoup aimé l’univers ! Comme le dit le résumé on rencontre des humains, des mages, des gens qui possèdent un peu de magie, et d’autres personnages tout autant intrigants ! 

Vous l’aurez compris, ce roman m’a beaucoup plut ! Grâce aux personnages et à l’histoire plutôt addictive, je vous recommande totalement cette saga ! Ou du moins, ce premier tome. 


Ma note : 4/5
Love, chaton et paillettes roses.
Eléonore.



Proxima du centaure

19.7.18




A propos :

Pages : 223.
Flammarion Jeunesse.
Prix : 13,00
Date de sortie : 7 février 2018

Synopsis :  

"Je l'appelle Apothéose parce qu'il n'y a aucun prénom logique à lui mettre sur le visage. Je la klaxonnerai avec ma tête jusqu'à ce qu'elle se retourne. Un jour, elle me dira son vrai prénom, à l'oreille, elle le prononcera avec le souffle. Son souffle réveillerait un mort. En attendant, de là où je me trouve, je kiffe à fond dès que je pense à elle." Tous les matins, Wilco regarde Apothéose passer sous sa fenêtre. Jusqu'à ce qu'un jour il se penche tellement qu'il tombe.


Mon avis :

Coucouu😊

Aujourd’hui je viens vous parler du roman « Proxima du Centaure » de Claire Castillon publié chez Flammarion jeunesse.

Je tiens tout d’abord à remercier Aloïse et les éditions Flammarion pour l’envoi de ce roman.

Ce roman me tentait depuis sa sortie, le résumé assez intriguant m’a donné envie d’en savoir plus, et franchement je suis bien contente d’avoir pu découvrir cette histoire.

On découvre un jeune garçon, amoureux d’une jeune fille, il la regarde tous les jours par la fenêtre de sa chambre et un jour il est tellement plongé dans la contemplation qu’il tombe.
On va donc suivre les pensées de ce jeune garçon dans son lit d’hôpital aux soins intensifs, entre la vie et la mort. 

En lisant le résumé, c’est vrai que ça parait un peu ridicule mais en fait, pas du tout. 
J’ai trouvé ce livre tellement touchant ! 
Suivre ce jeune garçon m’a vraiment bouleversée et je me rends compte que je n’arrive même pas à mettre les mots sur ça.
 
On se retrouve dans sa tête, il est incapable de bouger, de parler, les seules choses qu’il peut faire c’est écouter et penser. Du coup, on suit tout ce qu’il se passe autour de lui, avec sa famille, ses amis qui sont autours de lui. 
Et comme il ne peut pas être présent dans la « vraie » vie, il ne peut pas aller à l’école, ni participer à certaines fêtes etc, et bien il invente ce qu’il se passe, il invente des choses qu’il aimerait qui se passe ou justement qui ne se passe pas.. il repense aussi à certaines choses qui se sont passées, ou des choses qui auraient pu se passer autrement.

J’ai été totalement happée par les pensée de ce jeune garçon, il fallait absolument que je sache comment tout cela allait terminer, et en fait j’ai été tellement... laissée sur ma faim, je suis juste perturbée et je voulais pluuuus! 

En résumé, un petit livre qu’il fait absolument lire ! Je suis désolée pour cette chronique totalement brouillonne mais je remarque que je n’arrive vraiment pas à mettre les mots sur ce que j’ai ressenti durant cette lecture.

A LIRE !!😍

Ma note : 4/5
Love, chaton et paillettes roses.

Eléonore.